sata-hts.eu

Référencement naturel : 5 erreurs à ne pas commettre

Les différentes techniques SEO  sont bien connues, de la rédaction de contenus de qualité au choix de mots-clés stratégiques en passant par l’amélioration de l’arborescence du site, l’optimisation de la vitesse de chargement des pages ou la réalisation d’une stratégie netlinking efficace. Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut en outre éviter certaines erreurs. On vous explique tout.

Les liens sans stratégie

Insérer des liens fait partie des technique couramment utilisées en matière de stratégie de référencement naturel pour apparaître en première page de Google. On s’en sert pour faire gagner en visibilité certaines pages de son site ou encore pour profiter de la popularité de pages tierces. Mais il faut s’y prendre de manière stratégie, notamment en définissant les pages mères et les pages filles du site. Prenons l’exemple du site web d’un hôtel. Les pages filles seraient entre autres les différents articles de blog traitant d’événements locaux ou régionaux se passant non loin de l’établissement. Les liens insérés sur ces contenus pointent vers les pages mères : la page de réservation ou de contact, les pages décrivant en détail les chambres à louer, les offres promotionnelles…

Les adresses URL trop longues ou avec des « tirets 8 »

Plus ces adresses sont courtes et claires, mieux c’est pour les internautes comme pour Google. Il faut en outre éviter l’utilisation de « tirets 8 » ou « underscores », ces derniers n’étant pas considérés par Google comme des séparateurs de mots. En clair, une page avec l’URL « salle_fitness_royan » n’apparaîtra pas dans les pages de résultats quand on tape les mots « salle fitness Royan ». A la place, il faut soit ne remettre entre les mots, soit les séparer par des « tirer 6 », ce qui donnerait, dans notre exemple », « salle-fitness-royan ».

Le duplicate content

Dupliquer des contenus déjà en ligne est LE « péché mortel » qu’il faut absolument éviter en matière de stratégie de référencement naturel pour apparaître en première page de Google. La raison est simple : Google privilégie les pages avec des contenus pertinents et surtout uniques, pour garantir une expérience utilisateur de qualité. Si une importante partie des contenus est dupliquée, les crawlers de Google n’indexeront pas ces pages, lesquelles n’apparaîtront évidemment pas dans les résultats de recherche. Il faut aussi garder à l’esprit les risques liés à une éventuelle violation de droits d’auteur.

Les méta-descriptions manquantes

L’absence de méta-description n’expose pas une page web à une pénalisation par Google. Cela ne veut pas dire pour autant que ce court paragraphe introductif n’a pas d’importance dans une stratégie de référencement naturel pour apparaître en première de Google. Les internautes, eux, en ont besoin pour se faire une idée du contenu d’une page avant de cliquer dessus. Sans méta-description, c’est le moteur de recherche qui décide du texte aperçu à afficher dans les pages de résultat. Et ça pourrait être dommageable car il pourrait y avoir des parties de phrases incohérentes hors de leur contexte, des mots coupés…

Les balises titles trop longues ou manquantes

On ne peut pas laisser au moteur de recherche le soin d’afficher le titre de son choix, car certains mots pourraient être coupés ou sortis de leur contexte. Il faut par ailleurs éviter que cette balise soit trop longue. Il est recommandé que le titre soit succinct et qu’il contienne un ou des mots-clés stratégiques, sans pour autant en faire trop – on écrit avant tout pour les utilisateurs et non les moteurs de recherche.